top of page
Rechercher

LE MONDE INTERMEDIAIRE

Voici une très belle illustration du monde intermédiaire par lequel nous passons à notre mort. Notre niveau de conscience et notre niveau de spiritualité qui sont associés à des niveaux de fréquences vibratoires déterminent la suite du chemin. Les entités et autres fantômes vivent dans ce monde.

Le niveau de matérialisme et le manque de spiritualité actuel fait que ce monde intermédiaire est "surchargé" et de par les fréquences très basses qui le caractérise, il tire vers le bas notre temporalité et influence forcément la phénoménologie que nous vivons.

Pour ceux qui douteraient de cette affirmation, tout le monde a déjà entendu l'expression "il faut le faire passer vers la lumière".

Il n'est plus vivant, mais il n'est pas encore dans la lumière.

Il est entre les deux. C'est cet espace que décrit ce tableau.

Les aspects théurgiques des rites funéraires servent à cela. Aujourd'hui, peu de prêtres connaissent l'importance de cela.

J'ai expérimenté cette réalité à plusieurs reprise, en faisant "passer" des esprits. Ils se manifestaient par des phénomènes paranormaux (des lumières qui s'allument toutes seules, des bruits dans les murs, des objets qui tombent sans raison).

Ce sont autant d'appels à l'aide de consciences désincarnées.

Pour les sceptiques et les athées qui sourient en lisant ces lignes, le jour ou le paranormal entre chez vous, vous saurez maintenant pourquoi. C'est souvent après le décès d'un proche. Et vous risquez de ne plus dormir pendant des années si personne ne vous aide.

Vous penserez alors à ces lignes ... en découvrant la vertu de la prière.

Une fois le rituel effectué, les phénomènes s'arrêtent.

C'est pourquoi nous devons travailler de notre vivant à élever notre fréquence vibratoire, à ouvrir notre conscience.

C'est cela notre vrai travail ici bas : ouvrir et élever notre conscience dans l'amour universel, découvrir l'étincelle divine du Christ en nous.

Nous sommes tous des Dieux créateurs.

L'allégorie de Pâques nous enseigne cette prise de conscience afin de nous éveiller et de nous permettre d'ouvrir le chemin d'amour et de lumière de notre vivant.

Nous nous préparons ainsi à entrer plus tard dans le Plérôme, le monde superlumineux comme nous le décrit merveilleusement Régis Dutheil, astrophysicien.

Les alchimistes et les mystiques savent tout cela par l'expérience.

Voilà l'enseignement du Christ qui par la résurrection est entré directement dans l'espace de lumière, traversant ce monde intermédiaire sans s'y arrêter.

Belles fêtes pascales à vous.


Francis STUCK




22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page